Purgeurs vapeur

Comment diagnostiquer et écouter un purgeur vapeur avec le LEAKSHOOTER LKS1000 ?

Installation avec un purgeur vapeur du type thermodynamique (sous 9 BAR de pression vapeur)

Installation avec un purgeur vapeur du type thermodynamique (sous 9 BAR de pression vapeur)

Un purgeur vapeur est une vanne autonome qui évacue le condensat (vapeur d’eau condensée) et les autres gaz non condensables comme l’air sans laisser échapper de vapeur. Les  purgeurs  vapeur sont utilisés pour minimiser les pertes de vapeur (meilleur rendement énergétique) et pour éviter les problèmes thermodynamiques dans les process (variations de pression, de température…).

Conséquences des défauts dans un purgeur vapeur

Les défauts (blocage mécanique, obstruction, usure…) dans les purgeurs vapeur peuvent engendrer :

  • Des coups de bélier pouvant être dangereux pour les installations et les personnes travaillant à proximité (explosion de tuyauterie, de vanne, de purgeur… !)
  • Des problèmes de régulation process : température, pression…
  • Des problèmes de rouille dans les tuyauteries suite à une mauvaise évacuation des condensats
  • Des pertes de rendement énergétique (surcoût financier pouvant se chiffrer en milliers d’€ par an et par purgeur fuyant)

Analyser et écouter le CYCLE d’un purgeur vapeur

Avec le LEAKSHOOTER LKS1000 doté de sa technologie combinée de vision/détection ultrasonore et en utilisant la sonde de contact, il est possible de détecter ces défauts (purgeur ouvert, fermé, fuyant…) qui génèrent des ondes ultrasonores grâce à la présence de la vapeur dans le cycle de fonctionnement.

Il est possible d’entendre et de diagnostiquer via la présence de vapeur (CYCLE) et ainsi de détecter des anomalies (permanent OUVERT ou FERME).  Pendant la position FERME, LKS1000 ne détecte rien (VERT et aucune mire et quasi aucun son dans le casque >fig.1). Pendant la position OUVERTE, LKS1000 détecte des ultrasons émis par la vapeur (mire JAUNE ou ROUGE et bruit dans le casque >fig.2). La période de ce CYCLE dure souvent quelques secondes. Si le cycle se répète, si la mire “bouge”, le purgeur fonctionne bien, il évacue le condensat et bloque la vapeur !

Purgeur fermé, remplissage

Fig.1 – Purgeur fermé, remplissage

Purgeur ouvert, évacuation

Fig.2 – Purgeur ouvert, évacuation